Fifteenloves
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Fifteenloves


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 €
Voir le deal

 

 Souvenons nous dans les bois....

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde
Joueur(euse)N°1 nationale
Mathilde

Nombre de messages : 1610
Localisation : Sur ma propre petite planète!!!!
Date d'inscription : 04/05/2005

Souvenons nous dans les bois.... Empty
MessageSujet: Souvenons nous dans les bois....   Souvenons nous dans les bois.... EmptyDim 14 Aoû à 15:53

“ Non, elle était Let ! ”
Mademoiselle Stiles, plantée au milieu du court A numéro 7, remarqua, après avoir baillé, que le vernis de son mageur gauche était écaillé. Après avoir regardé sa montre, et soupiré d’ennui, elle leva les yeux vers la chaise d’arbitre, de l’autre côté du filet .
“ …Et moi je vous dit que je l’ai vu érafler le filet espèce de myope ! ”
Et oui, Tanis Mc Taggart, même lors de matchs amicaux trouvait toujours le moyen de faire des histoires, au grand déplaisir de Dena, et au grand plaisir de Cody, qui adorait photographier “ la colère ”, sentiment qu’elle affectionnait tout particulièrement lorsqu’il fallait le matérialiser à travers la photo. Malheureusement, Cody n’était pas dans les gradins. Seuls Squib et Cameron étaient assis à regarder le match de leurs deux amies. Enfin, regarder était un bien grand mot, puisque depuis maintenant un quart d’heure que Tanis s’enflammait, ils avaient entamé une vraie conversation de “ mec ” , à savoir, deviner les mensurations d’Ariana, la nouvelle du groupe B.
Adena se dirigea vers eux, et balança sa raquette brusquement. Squib et Cameron cessèrent de parler d'Ariana.
Squib : Alors, la tornade Mc Taggart a encore frappé ?
Adena : Elle a encore bousillé le jeu, tu veux dire !
Cameron : Qu’est ce qu’elle a fait encore…Non, laisse moi deviner…Elle a convaincu de force qu’une Mc Taggart a toujours raison ?
Adena : Mieux que sa ! Elle a flanquée une bonne migraine à l’arbitre qui a décidé de déclarer forfait !
Squib et Cam rigolèrent, mais étouffèrent leurs rires lorsque Tanis arriva vers eux, transpirante et énervée.
Tanis : Quel incapable cet arbitre ! La première fois qu’on me donne pas raison, alors que j’ai toujours raison ! J’vais aller me plaindre à Bates, tu vas voir, son sort va être vite réglé !
Puis elle shoota dans le banc, faisant sursauter ses amis.
“ Moi j’te crois Tanis…Elle était let, je l’ai vue. ”
Tous se retournèrent. A une dizaine de mètres plus loin dans les gradins déserts, se trouvait Nate, avec pour seule compagnie son éternel roman. Tanis lui adressa un regard timide, méfiant, car c’était quand même “ Nate Bates, l’intello le plus ringard et le plus frimeur de tout le campus… ”
Tanis : C’est vrai…Tu l’as vu let ?
Nate acquiesça en lui souriant.
“ Pff ” lança Squib dans un petit rire moqueur, “ Comme si t’avais pu voir quelque chose entre les pages de ton roman trop intellectuel pour nous, pauvres petits sportifs… ”
Nate, qui ne manquait pas une occasion de se friter avec Squib, répondit :
“ Peut être que contrairement à toi, je suis capable de réfléchir à deux choses à la fois…Alors oui, le chapitre 26 de mon roman trop intellectuel pour toi, pauvre petit sportif, me passionne, et oui, j’étais très intéressé par la rencontre choc Stiles/Mc Taggart, avant que l’arbitre ne commette une erreur et déclare un service d’Adena bon, alors que la balle était let, et bien let. ”
Tanis : Ah ! Enfin quelqu’un qui me croit, merci Nate ! .
“ Pff ”,soupira Squib, toujours moqueur, mais cependant “ cassé ” par la répartie de Nate.
Nate : Ben quoi Squibbey…pas capable de suivre un match et de discuter des mensurations d’Ariana en même temps ?
Adena se mit à rire, extrêmement surprise.
Adena : Ariana ? La bonde qui confond “ cheveux ” et “ paillasse ? ” Celle qui se peigne avec un rateau et qui se fringue chez Emmaïus ?
Cameron : Sa va Dena, toutes les filles ne sont pas aussi belles que toi !
Adena adressa son plus beau sourire à Cameron.
Tanis : désolé d’interrompre votre déclaration, mais pourrions-nous nous concentrer sur le véritable vrai problème ? * se retournant vers Nate* Nate, je veux que ton père vire ce naze !
Cody entra sur le court et vint rejoindre le petit comité des gradins.
“ Salut les gars ! ” déclara t elle, tout sourire.“ J’ai une super nouvelle pour vous ! J’ai été convoquée par un grand magasine Canadien ! Ils veulent que je leur fasse un book sur le thème de la nature, et si sa leur plait, j’aurais une place dans l’équipe ! ”
“ Et en quoi est-ce une super nouvelle pour nous ? ” demanda Tanis, en s’épongeant le cou à l’aide de sa serviette blanche. Cody leva les yeux au ciel, toujours subjuguée par l’agressivité et l’optimisme débordant de Tanis.
Cody : Bon c’est vrai jusqu’à maintenant, rien de bien intéressant… Mais là ou sa vous concerne, c’est que je vous invite à passer le week-end avec moi en pleine forêt…Génial, non ?
“ Invités à dormir par terre, laissant de petites bêtes répugnantes te grimper dessus pendant que tes habits neuf, car tu viens de faire les soldes, traînent partout et que tu attends patiemment que les haricots en conservent cuisent dans la petite poëlle de rando, dégageant un subtil parfum de cramé qui vient te parfumer les cheveux ? Très peu pour moi ! ” rétorqua Adena Stiles, grande amie, on le sait tous, de la nature et de ses bienfaits. Tanis acquiesça à ce que venait de dire Adena.
“ Non les filles ! ” répondit Cody, amusée, “ Invitez à passer un week-end tout confort dans le nouveau camping car 8personnes que m’on père vient de s’offrir ! ”
Woah. C’était l’émeute générale. Pendant un week-end, le petit groupe allait oublier le tennis, le tennis, et le tennis, et Cody pourrait s’adonner à sa passion, la photo en pleine air.
Adena : Ahhh ! C’est génial ! ! Quand est ce qu’on part ?
Cody : Ce soir allez faire vos sacs les filles !
Adena et Tanis quittèrent le cours, après avoir taper à tour de rôle, dans la main de Cody.
“ Aw Yeah ! ! ! ! ” balança Cam, enjambant les gradins, et allant taquiner Cody en la chatouillant.
Squib : Au moins Cam, je pourrais te montrer ce qu’est un véritable explorateur comme Indiana Jones !
Cameron se mit à rire.
Cameron : Toi ? Grand explorateur ? ? Tu me feras pas croire ça !
Squib fronça les sourcils.
Squib : Attends, sa veut dire quoi, sa ?
Les deux amis quittèrent le cours en se chamaillant comme deux petits garçons. Cody souria en les voyant s’en aller, puis elle se retourna vers Nate. Il la regardait sérieusement.
“ Et bien ” déclara t-il, en se replongeant dans sa lecture, “ j’te souhaite bonne chance…. ”
Cody : Pourquoi ?
Nate leva les yeux au ciel et fit mine de réfléchir, ce qui lui donnait cet air littéralement craquant qui la faisait littéralement craquer.
“ Voyons voir… 2jours à supporter les crises vestimentaires d’Adena, les crises de nerfs de Tanis, les “ Aw Yeah ! ” de Cameron et l’humour vaseux de Squibbey, si tu en ressors vivante, sa tiendra du miracle ! ”
Cody se mit à rire, puis se rapprocha de lui en posa chacune de ses mains sur les genoux de Nate.
“ Et bien… ” commença t elle avec un sourire plus qu’évocateur, j’espère juste que tu réussiras à me sauver… ”
Elle se rapprocha de lui en le regardant amoureusement, et l’embrassa. C’était un baiser court, intense, doux, et Nate mis plusieurs secondes à retrouver ses esprits.
“ …Est ce que tu peux…répéter ? ” demanda t-il, la voix rauque et lente.
“ Quoi…Le baiser ? ” murmura t-elle en rapprochant son visage du sien.
“ A vrai dire, sa me tenterait bien mais… ” Il fut interrompu par Cody qui se jeta sur lui et l’embrassa rapidement, puis elle se mit à rire et quitta les lèvres de Nate. Il lui lançait un regard étonné.
“ Quoi ” demanda Cody souriante, décidemment de bonne humeur ce jour là.
“ Tu sais que tout le monde aurait pu nous voir, là ? ”
“ Et alors… ”
Nate : Oula, toi, t’es vraiment de bonne humeur! Rappelle moi qui a établi le code “on sort ensemble mais interdiction de s’afficher dans l’enceinte de Cascadia ? ”
Cody : D’accord, c’est vrai…mais j’en ai marre qu’on se cache tout le temps, et justement, cette petite excursion loin de Cascadia est une opportunité pour qu’on passe un peu de temps tous les deux !
“ Cody, tu sais que j’tadore.. ” commença t il en lui caressant le menton, “ mais si tu crois que je vais partir en week end avec toi et les top Guns en étant consentant, tu rêves ! ”
Cody * souriante * : vraiment ?
Nate * souriant comme elle * : Vraiment, oui !

“ J’aurais jamais dû m’embraquer là dedans ” soupira Nate, alors qu’autour de lui, Adena cherchait des yeux on ne sait quoi à travers les buissons. Le temps était maussade, presque sombre.
“ C’est bon, Nate ! Arrête de râler ! ” Nate se retourna. Cody arrivait vers lui, des feuilles d’arbres dans les cheveux, et se dirigea vers Adena. Il garda les yeux rivés vers les bois qui s’étandaient à pertes de vue derrière et devant eux. Des arbres hauts comme des immeubles, des ombrages plus que menaçant et pas une entaille lumineuse laissant sous entendre que les kilomètres de forêt touchaient à leurs fins. Ils avaient réussi à se perdre du camping…Comment avaient t-ils pu ? Avec le soi disant inébranlable sens de l’orientation de Tanis, la logique et la débrouillardise de Cameron et l’incassable boussole du docteur Myers que Squib avait tout de même trouver le moyen de détraquer, ils n’auraient jamais du se perdre.
“ Par ici mes cocos ! Sur le tronc ce de chêne trois fois centenaire se trouvent des empruntes de renard male du genre vulpes vulpes de trente centimètres de longueur et d’un poids environ égal a cinq kilos, nous prouvant que le nord….est de c’côté ! ” indiqua Rick Geddes, chapeau d’explorateur sur la tête, tendant son index vers…l’est…
Nate soupira et se dirigea vers l’arbre en question, que Cody déjà dévisageait intensément.
“ Rick ! Y a rien du tout là dessus ! ” s’énerva Cody. Rick fronça les sourcils, et se rapprocha de l’arbre d’un pas décidé. Il se pencha et examina l’arbre en se frottant le menton.
“ Exact Myers, exact… j’ai du me planter d’arbres ! ” ajouta t-il en courant et disparaissant dans la sombreur des bois, et déclenchant tout un remue-ménage composé de brindilles craquelantes et de branchages balançants et bruyants. Nate rencontra le regard de Cody, qui le fixait de la même façon.
Nate : Des traces de renards qui nous donnerait le nord?? Tu peux m’rapeler déjà ce qu’il fou la ?
Cody : Je reconnais que mon père a eu tord de faire la gaffe de lui en parler…
Nate : Et reconnais que tu as eu tord de lui dire * imitant la voix de Cody* Super Ricckers, on va s’éclater tous les sept !
Cody : Il s’est senti invité, et je déteste faire de la peine au gens ! Et puis j’ai pas cette voix de nunuche ! ! Et puis c’est pas comme si on devait supporter Sunny et ses caprices !
Nate * ironique*: Mieux que sa ! On a Tanis et ses crises !
“ D’ailleurs, ou est elle ? ” demanda Adena, se retournant vers eux.
Pas de réponse.

Des bruits de buissons, un petit “ Aïe Cameron, c’était mon bras ! ”, des soufflements.
“ Squib, t’es sur de s’que tu fais ? ” Squib stoppa net et se retourna vers elle.
“ Ecoute Tanis, si tu avais une confiance un peu plus pointue en ton partenaire officiel de mixte double, alors peut être qu’il pourrait se concentrer et… ”
Tanis croisa les bras et le fixa stoïquement.
“ …et vous annoncer que nous sommes complètement perdus… ”
Tanis et Cameron se regardèrent et éclatèrent de rire…nerveusement.
“ Ah, ah ! Elle est bonne, Squibbey ! On est déjà perdus, t’aurais pas une autre nouvelle ? Parce que sa, on le savait déjà ! ” lança Cameron, à la limite de la crise de nerf.
Squib : Non…je voulais dire…on est perdus….des autres…
“ Quoi ? ” hurla Tanis, “ Tu avais dit être certain de les rejoindre en passant par là ! ”
“ Oui ben j’ai du m’planter…encore une fois ! ”
Tanis soupira bruyemment, et Cameron leva les yeux au ciel. Alors que Tanis et Squib continuaient de s’entretuer, la nuit tombait sur eux à une vitesse dangereuse…
“ Véritable explorateur? Tu parles!”
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde
Joueur(euse)N°1 nationale
Mathilde

Nombre de messages : 1610
Localisation : Sur ma propre petite planète!!!!
Date d'inscription : 04/05/2005

Souvenons nous dans les bois.... Empty
MessageSujet: Re: Souvenons nous dans les bois....   Souvenons nous dans les bois.... EmptyDim 14 Aoû à 15:55

“ Oh Hé ! Squib ! ” cria Cody.
“ Cameron, mon frère ! ” Sa, c’était Rick, deux buissons plus loin.
“ Tanis ! ” cria Adena, utilisant sa main comme microphone. “ Rrr ! ” grommela t-elle, “ j’ai d’la terre sous les ongles ! ”
“ Oh Hé ! Les gars ! ” rajouta Nate. Pas de réponse.
Adena : C’est pas possible, ou est ce que Squib les a encore trainés !
Je savais bien qu’un homme de terrain et d’orientation comme moi n’aurait jamais du les laisser seuls partir en reconnaissance !
Cody : Rick ! ! Si tu te servais de ton sens du terrain et de l’orientation pour retrouver le camping, hein ? * grommelant* Pour courroner le tout,mon appareil a rendu l'âme! C’est bon, j'en ai marre, on laisse tomber !
Nate : Quoi…On continue pas la recherche ?
Cody : Les deux têtes brûlés des top Guns en compagnie du grand sage de la tribu ? Ils sauront très bien se débrouiller !
Adena : T’as raison… En plus, j’ai des fourmis dans les jambes.
Nate * lui ôtant un petit être noir des cheveux* et t’as des fourmis dans les cheveux, aussi !
Adena sursauta en criant, malgré la phrase rassurante de Nate “ les p’tites bêtes ne mangent pas les grosses ! ”…Adjectif “ grosse ” que Kournikova Wannabe avait d’ailleurs très mal pris.
Cody s’asseya sur un tronc mort, étendu sur de la mousse, entre les arbres. Nate vint se poser à côté d’elle, tandis que Rick continuait ses recherches infructueuses et qu’Adena s’inspectait soigneusement les ongles.
“ Allez… ” murmura t il à l’oreille de Cody, en lui prenant la main." Toi qui voulait qu’on passe un peu de temps tout les deux, on est servis, non ? Et loin de Cascadia, on a fait encore mieux, on est loin de toutes traces de civilisation ! "
La mine boudeuse de Cody s’estompa en un visage souriant. Elle tourna la tête vers lui.
“ T’as raison ! ” lui dit elle en se penchant vers lui. Les deux partagèrent un long et langoureux baiser, et Adena leva les yeux au ciel, dégoutée, non que Nate et Cody ne sortent ensemble, mais dégoutée que Cameron ne soit pas là, et encore pire, qu’il soit au moment même seul ou presque seul avec Tanis…

“ Oh Hé ! ! ! ! ”
La tête de Rick, au aguets surgit d’un buisson. Cody et Nate cessèrent de s’embrasser et Adena chercha du regard d’ou pouvait bien provenir le bruit. “ Oh Hé ! On est là ! ” L’appel récidiva. Tous se mirent à courir à travers les arbres jusqu’à ce qu’ils ne puissent courir, faute de terre… Les 4 aventuriers étaient en effet arriver à l’extrémité d’un ravin assez pentu, débouchant sur une grande étendue d’eau sûrement peu profonde, mais sûrement très froide aussi. De l’autre côté de la rivière se trouvait, postés sur l’autre rive, les trois mousquetaires, décoiffés, souillés par la terre, du plus petit au plus grand.
“ Quoi…Y a de l’eau ici ? ” s’exclama Adena.
Nate : Mais qu’est ce que vous fichez de l’autre côté ?
Squib : Quoi, qu’est ce qu’on fiche de l’autre côté ? C’est vous qui avaient traversé !
Cody : Squib ! On a jamais rien traversé !
Squib : Oui mais nous non plus alors il doit y avoir un problème !
“ STOP ! ” cria Tanis “ On s’en moque à présent ! Dépêchez vous de traverser ! ”
Cette remarque Tanissienne fit rire les 4 intrépides de l’autre rive.
“ Quoi…T’as plané, là ? Pourquoi devrions nous nous mettre en danger pour toi, ma belle ?" Demanda Rick.
Tanis : Parce que vous êtes du mauvais côté !
Rick : Et pourquoi est ce qu’on serait du mauvais côté ?
Tanis : * d’une voix plus forte* Parce que le camping est de notre côté, abruti !
Cameron et Squib tournèrent la tête brusquement vers elle.
Cameron : Tanis ! C’est quoi ce mensonge ?
Tanis lui fit signe de se taire.
Tanis : Chuut ! ! ! Je refuse de mettre mes pieds là dedans ! ”

5minutes plus tard…
Adena gémissait à la vue de cette eau plus que repoussante.
“ Allez Adena ! ” l’encourageait Tanis, sur l’autre rive. Adena posa un de ses pieds dans l’eau et cria stridemment “ ELLE EST GLACEE ! ”
“ Quand on est dedans depuis un petit moment, on s’y fait ! ” répondit Nate,ironique, de l’eau jusqu’au nombril, au milieu de la rivière. Cody derrière lui semblait également gelée, et lui aggripa le bras.
Rick, toujours dans la rivière tendit la main à Tanis pour qu’il l’aide à remonter la rive, et Tanis, tout de même râleuse accepta de prendre sa main. Mais malheureusement, la pierre sur laquelle Rick avait pris appui s’affaissa et les deux se retrouvèrent dans l’eau, éclaboussant Nate et Cody de plein fouet. Squib éclata de rire mais glissa une seconde après au même endroit. Tanis toussota, elle avait avalé de l’eau.
Cody : Sa va Tanis ?
Squib : Et moi alors ? J’ai fait une chute beaucoup plus spectaculaire qu’elle !
Cody se mit à rire.
“ T’as raison Squibbey ”, sa mériterais d’être dans le livre des records ! ” Tout le monde se mit à rire en se remémorant la chute de Squib. Celui çi fronça d’abord les sourcils avant de sourire et d’éclabousser tout le monde, en particulier Cody. Malgré leurs différents, ils étaient toujours complices...
“ Tenez, prenez sa ! Sa vous apprendra à vous moquer du grand Gary Squib Furlong ! ” Cody ne se laissait pas faire, et entraîna Rick, Nate et Tanis dans la bataille. Cette petite traversée s’était transformée en périlleuse bataille d’eau pour 5membres chevronés des Top Guns. Cameron, toujours sur l’autre rive regardait la confrontation "tout le monde contre tout le monde". Alors qu’il les balayait tous du regard, ses yeux virent se poser sur Adena qui, à une vingtaine de mètre derrière les bagareurs semblait avoir un mal fou à traverser cette eau qui lui arrivait seulement à la taille. Cameron décida de sauter dans l’eau et d’aller la rejoindre.
“ Sa va, Adena ? ” demanda t-il en se dirigeant vers elle. Adena tirait un peu la tête.
“ Est ce que j’ai l’air d’aller ! Dans cette flotte écoeurante qui vient déposer de la vase sur mon plus beau jogging et qui me glace le sang alors que les autres s’éclatent comme au jardin d’enfant ! ” Cameron sourit, il adorait ses coups de gueule.
Adena : Quoi…qu’est ce que t’as à sourire bêtement ?
Cameron : T’es encore plus belle quand tu t’énerves !
“ pff ” bougonna Adena, “ garde tes compliments par Tanis ! ”
Cameron : Tanis ?
Adena : Oui tu sais, grande brune d’un mètre 75 au sourire ravageur, tête de série du grou… ”
Cameron posa son doigt sur la bouche d’Adena, puis il l’embrassa. Lorsqu’il se retira, Adena était toute étonnée.
Adena : Tu...tu viens de m’embrasser, là ?
Cameron : Heu…oui, je crois !
Adena : Mais Cameron je pensais que…
“ S’il te plait Adena ” la coupa Cameron en la fixant dans les yeux, “ fait moi plaisir, pense un peu moins ! Et si tu veux savoir, ton sourire est bien plus ravageur que le sien… ”
Ces mots de Cameron firent frissonner Adena, qui se mit à sourire. Il ne put résister une seconde de plus à contempler son sourire tellement il voulait l’embrasser, ce qu’il fit d’ailleurs.
Les autres qui n’avaient rien remarqué continuaient leur bataille d’eau laissant Adena et Cameron s’embrasser, recevant de temps en temps quelques éclaboussures. Mais bizarrement, cela ne gênait plus Adena.

Ils étaient tous assis autour d’un feu chaleureux et agréable, très agréable, surtout lorsque l’on fait une bataille d’eau et que l’on a pas d’habits de rechange.
“ Quand je pense que l’on est toujours perdu ! ” lança Squib en rigolant, presque sec dans son large tee-shirt jaune.
“ Ouais, mais au moins, on est perdus tous ensemble ! ” rétorqua Nate, ironique, adoptant une voix féminine d’héroïne de roman à l’eau de rose.
Tanis : Oh ça va, Nate…Personne ne t’as forcé à venir, que je saches !
Nate toussota et tourna la tête vers Cody, à ses côtés. Celle ci sourit. “ Nan c’est pas vrai, j’tai pas forcé ! ” ajouta t-elle en lui donnant une tape “ plus qu’amicale ” sur le bras.
Cody : Allez, quoi ! Faites une trêve entre sportifs et intellos !
Nate * faussement triste, montrant Tanis du doigt* : mais c’est elle qui m’détèste !
Tanis : Oh excuse "l’obsessionnelle compulsive" !
Nate : Allez Tanis ! c’était de l’humour !
Tanis le regarda une seconde, puis se mit à sourire. “ C’est vrai que tu as reconnu que la balle était let, en mon intérêt…T’es peut être un mec sympa finalement ! ”
Nate : Mais je n’ai dit que la vérité, ma chère.
Tanis : Quoi…sur l’obsessionnelle compulsive ?
Nate : Non ! Sur la balle !
Tanis : Ah, je préfère !
Ils se mirent à rire et elle tapa dans la main qu’il lui avait tendu.
Squib rencontra le regard distant et perdu d’Adena, elle qui fixait le feu comme si il était le plus beau bijou qu’elle n’avait jamais vu. Puis elle bougea ses pupilles et rencontra le regard de Squib. Au sourire triste qu’elle lui adressa, il comprit , et vint chercher le beau regard de Cody, qui avait compris, elle aussi.
“ Qu’est ce qu’il se passe ? ” demanda Cameron qui enlaçait Adena d’un de ses bras.
“ Rien ” murmura t elle dans un petit rire nostalgique. “ On est le 24, aujourd’hui… ”
24 novembre…Cela faisait un an qu’ils étaient partis.
Soudain, il y eu un grand silence. Adena souriait, le regard perdu dans le vide, mais était triste, trop triste, ce qu’avait remarqué Tanis.
“ Oh, ma chérie… ” gémissa Tanis en traversant leur cercle et allant faire un gros câlin à Adena, poussant même violemment le bras de Cameron.
“ Moi aussi j’veux un câlin ! ” s’écria Rick en imitant la voix de Tanis une seconde plus tôt, et en se jetant sur Tanis et Adena, qu’il étouffait presque.
Tanis : Get lost, Rick !
Adena se mit à rire, comme tous les autres. Son “ no-one-messes-with-me-Girl ” lui avait fait retrouver le sourire en cassant Rick et en brisant par la même occasion ce silence aux notes du passé, un peu tristes …
Cody : Megan aurait sûrement eu la même réaction !
Squib : Et Sébastien aurait été là : “ La ferme, Rick ! ” avec son irrésistible accent français.
Cody et Adena rigolèrent.
Adena : Ils sont là, près de nous, je les sens.
Ils méditèrent sur les dernières paroles d’Adena, et une petite brise nocturne vint éfleurer leurs épaules et réveiller les branches qui somnolaient.
Nate : Il faut continuer à profiter de la vie, comme vous le faites. Et t’as raison Adena, ils sont toujours là…d’ailleurs vous croyez qu’ils m’apprécient ?
Tout le monde se mit à rire. Nate avait raison, les tops Guns continuaient à profiter de la vie, en partie pour Megan et Sébastien. Adena arrivait d’ailleurs à en parler avec le sourire maintenant, un sourire qui en disait long.
Elle leva les yeux au ciel et contempla la pleine lune en souriant. Elle était tellement belle parmi ce ciel bleu étoilé, lui rappelant la beauté des yeux de Sébastien et l’éclat du sourire de Megan…
Des rires se mêlaient au crépitement du feu dont les flammes faisaient briller dans leur yeux des étincelles de vies. Oui, ils vivaient. Et non, Hyperdrive Girl et son beau prince français n’étaient pas prêts d’être oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenons nous dans les bois....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fifteenloves :: Créations... :: AWARDS-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser